Tawergha Foundation

La patience et la persévérance sont les clés du succès.

Quand pourrons-nous rentrer à la maison?

Tres ans après le nettoyage ethnique de leur ville et le génocide des familles des Tawergha, le gouvernement libyen et les milices de Misrata ne les laissent toujours pas rentrer chez eux.

 

Quand pourrons-nous rentrer a la maison

Malgré l'indignation enflammée dont les différentes organisations de bienfaisance font preuve dans leurs rapports qui montrent des violations flagrantes des droits de l'homme et les nombreuses promesses de l’amélioration de la situation de la part du nouveau régime libyen, on n’a pas encore réussi à fournir à ces personnes de la sécurité et de la justice.

Après leur premier massacre, les habitants de Tawergha, expulsés et emprisonnés ne peuvent pas retourner dans leur ville en raison de la réticence des habitants de Misrata. Leur situation est alors aussi désespérée qu’ il y a deux ans quand ils ont été maltraités par les mêmes personnes de Misrata comme des boucs émissaires pour les crimes commis par Kadhafi. 30 à 40.000 enfants, des femmes et des personnes âgées vivent actuellement dans des conditions effroyables dans les camps de réfugiés partout dans la Libye.

 

 

Tawergha en mouvement

Le premier objectif du peuple de Tawergha et de notre organisation est d’assurer le retour des gens à leur village en toute sécurité.

 

Libyen Tawergha Nous tenons à rentrer à la maison

La première étape du plan d'action pour atteindre cet objectif est de faire monter la pression sur les personnes clés au sein des différents organismes ou entreprises ayant une influence décisive ou le pouvoir de changer cette situation.

 

Parallèlement à cette action nous allons construire une base de données contenant de l’information et de la preuve quant aux crimes commis contre le peuple de Tawergha afin que nous puissions remettre les faits à la CPI et qu’on puisse en même temps utiliser cette information pour un acte d'accusation contre les auteurs de Misrata. C’est qu’ils représentent l'obstacle majeur au retour de la population. Nous vous tiendrons au courant sur les actions, les progrès et les étapes que nous avons atteintes dans la section ci-dessous.

 

 

Nouvelles

 

 

Fondation tawergha Actions et résultats 2014

 

Nous avons créé une page dédiée avec des actions et des résultats que nous n'avions pas assez de place ici. Cliquez sur ce lien pour découvrir ce que nous faisons.

The Road to tawergha ...

Octobre 2013

 

La Libye sort de l'ombre de la dictature et on doit décider de poursuivre la rétribution ou de la réconciliation.

 

 

Les gens de Tawergha sont empêchés de retourner - Juin 2013

 

Empêcher les gens de rentrer chez eux, c'est comme les emprisonner « pour leur propre bien», dit Goldstein. «Les autorités doivent non seulement les laisser rentrer chez eux mais elles doivent veiller à leur sécurité quand ils s’en vont et quand ils y arrivent.

 

 

Rapport de HRW sur la Tawergha ...

Mars 2013

 

Aujourd'hui HRW a appelé le gouvernement libyen de prendre des «mesures urgentes pour faire cesser les violations graves et persistantes des droits humains contre les habitants de la ville de Tawergha,» et a déclaré que le "déplacement forcé d'environ 40.000 personnes, les détentions arbitraires, la torture et les exécutions sont suffisamment généralisées, systématiques et organisés pour être des crimes contre l'humanité.

 

 

Réfugiés massacre du camp ...

Février 2012

 

Des combattants lourdement armés ont attaqué un camp d'environ 1500 réfugiés à la périphérie de Tripoli, ouvrant le feu sur ses habitants. Au moins six personnes ont été tuées dans l'incident qui fait craindre que les civils ont peu de protection contre les milices qui se déchaînent.

 

 

Le nettoyage ethnique, le génocide et le Tawergha... - Septembre 2011

 

Des enquêtes sur les droits de l'homme ont surveillé de près la situation des Tawergha et ici nous vous proposons l’ensemble des informations trouvées. En nous basant sur les rapports des témoins, des journalistes et des défenseurs des droits de l'homme, nous avons conclu que la situation des Tawergha n'est pas seulement un nettoyage ethnique mais peut être définie, selon à la définition légale, comme un génocide.

Libya Tawergha Foundation Logo